50 arrestations à la gay pride de Mumbai

50 arrestations à la gay pride de Mumbai

Est-ce le début d’une vraie gay pride à Mumbai en Inde? Il faut dire que les principales villes de l’Inde comme Mumbai et New Delhi ont du mal avec leur marche de la fierté gay. Le pays est en changement depuis quelques années et les homosexuels souhaitent avoir des droits. Il faut dire que les droits LGBT en Inde ne sont pas ce qui est de plus intéressant en comparaison avec leur voisin le Népal. Le Népal est l’un des pays les plus ouverts sur la question des droits LGBT au monde, pas seulement en Asie. Le népalais sont très ouvert et on y retrouve de nombreux établissements gay ou gay friendly, surtout dans la capitale de Katmandou (quartier de Thamel).

Gay pride de Mumbai

Autre cas de difficultés avec une gay pride en Inde : celle de Mumbai! Plus de 50 personnes, en grande majorité des homosexuels, ont été arrêtées et inculpées de sédition lors d’une réduction de la taille de la fierté de Mumbai le 1er février après que la police ait tenté d’annuler la célébration annuelle pour la première fois en 12 ans.

La police de Mumbai a failli arrêter l’événement de type « gay pride » en raison de problèmes de sécurité après avoir reçu un message anonyme indiquant que des manifestations contre le gouvernement indien auraient lieu. Un autre cas d’homophobia dans ce pays?

Arrestations à la gay pride

L’Inde est secouée depuis plus d’un mois par des manifestations meurtrières contre la loi d’amendement sur la citoyenneté et le projet de registre national des citoyens. Près de 30 manifestants ont été tués en raison de violences policières.

Les organisateurs ont sauvé l’événement Pride grâce à des négociations, acceptant d’encourager les participants à garder des slogans sur les droits LGBT et à organiser l’événement dans un lieu plus petit.

La police de Mumbai n’a pas pu empêcher les manifestants de dénoncer le CAA-NRC (Citizenship Amendment Act protests). Les manifestants ont été arrêtés pour avoir lancé des slogans en soutien à Sharjeel Imam, un étudiant de l’Université Jawaharlal Nehru qui a vigoureusement protesté contre le CAA-NRC. L’Imam a été arrêté le 28 janvier pour sédition.
Les organisateurs de Pride ont tenté de conserver l’esprit de protestation de Pride, mais ont finalement cédé aux exigences de la police et se sont distanciés des manifestants anti-CAA-NRC.

L’année dernière, la célébration et le défilé de la fierté ont attiré plus de 15 000 personnes. Les membres de la communauté LGBT ont exprimé leur mécontentement à l’égard de la décision des organisateurs de Pride. On estime que plus de 2 000 personnes transgenres ont été exclues de la liste du Registre national des citoyens d’Assam, a rapporté First Post.

Visite de l’Inde

Si le pays n’est certainement pas la plus gay friendly au monde, il est intéressant de la visiter. On y retrouve peu d’établissement gay ou gay friendly, mais on peut tout de même s’y amuser.

La région de Goa est sans aucun doute la destination la plus libérale du pays. C’est également un excellent endroit pour y faire de la plus. Si l’Inde n’est pas reconnue pour ses plages, c’est tout de même à Goa qu’on peut y voir les plus belles plages du pays. Mumbai est également une excellente destination, mais on y retrouve peu d’établissements s’affichant comme étant gay friendly. Pour cela, il vous faudra vous rendre à New Delhi, plus au nord, car il y a le premier hôtel gay du pays. Oui oui!

Si vous souhaitez vous rendre en Inde pour une visite touristique, il vous faudra absolument un visa Inde. Obligatoire pour la grande majorité des touristes qui débarquent dans l’un des principaux aéroports de la ville comme Mumbai ou encore Delhi. Si vous devez faire des changements à propos de la validité, vous devez contacter le responsable de votre dossier pour votre visa. À la réception de votre visa touristique pour l’Inde, prenez quelques minutes pour regarder s’il y  a aucune spécification à celui-ci. Ce visa de trente jours vous donnera accès aux plus beaux attraits touristiques du pays, dont le célèbre Taj Mahal. Un incontournable pour tous les touristes qui souhaite découvrir un peu plus cette charmante destination touristique.

Si l’Inde n’est peut-être pas considérée comme une destination gay friendly, cela n’indique pas qu’il faut l’éviter. Tout au contraire! Vous allez aimer la gastronomie, les gens et les attraits touristiques.





Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.