Un homme échappe à la prison pour avoir frappé dans un fast-food homophobe la star de « Drag Race UK »

Un homme échappe à la prison pour avoir frappé dans un fast-food homophobe la star de « Drag Race UK »

Un juge britannique a condamné à une peine de prison avec sursis l’ouvrier du bâtiment au chômage qui avait frappé la star de Drag Race UK, The Vivienne, dans un fast-food l’année dernière, selon le Mirror et d’autres médias.

Alan Whitfield, 51 ans, a été reconnu coupable le mois dernier d’avoir attaqué The Vivienne dans un McDonald’s de Liverpool en juin. Vendredi, devant le tribunal de première instance de Liverpool, le juge de district Paul Healey lui a infligé une peine de 12 semaines de prison, qu’il a suspendue pendant 18 mois en fonction du comportement de Whitfield. Whitfield a également reçu l’ordre d’éviter tout contact avec The Vivienne, dont le nom non dragueur est James Lee Williams, pendant deux ans.

Healey a cité le rôle de Whitfield consistant à prendre soin de sa mère âgée et l’absence de crimes connexes ou récents dans le prononcé de la peine avec sursis. Il a réprimandé Whitfield pour ses actes, soulignant que l’attaque avait eu lieu pendant l’heure du déjeuner, lorsque des enfants étaient présents.

« Votre comportement était vraiment épouvantable », a déclaré Healey lors de la détermination de la peine. « Le caractère aggravant le plus grave de l’infraction est le fait qu’elle était motivée par une hostilité envers la victime en raison de son orientation sexuelle. »

Whitfield avait auparavant nié avoir été motivé par des préjugés anti-LGBTQ+, affirmant à la place qu’il ne faisait que lancer des insultes verbales répétées contre The Vivienne parce qu’elle avait les cheveux verts et ressemblait à un personnage d’Oompa Loompa du film. Charlie et le chocolat franchise de livres et de films.

« En quoi es-tu venu, un Oompa Loompa ? » il a dit au tribunal qu’il avait demandé à The Vivienne.

Il a également affirmé qu’il n’avait donné un coup de poing qu’après que Vivienne ait commenté l’apparence de son visage qui souffrait d’un cancer de la peau, ce que The Vivienne a semblé confirmer lors de son témoignage devant le tribunal l’année dernière.

« Il a continué, puis après le quatrième ‘regardez votre état' », a témoigné The Vivienne comme le rapporte le Mirror. « J’ai dit : ‘Regardez dans quel état vous êtes’, j’ai dit : ‘Regardez l’état de votre visage’, ce à quoi il a répondu : ‘J’ai un cancer de la peau’, puis il m’a frappé directement au visage. »

La Vivienne s’est excusée devant le tribunal auprès de Whitfield pour ses commentaires.



Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.