Les drogues récréatives dans les soirées Gay : quels risques présente la consommation du Popper ?

Les drogues récréatives dans les soirées Gay : quels risques présente la consommation du Popper ?

Depuis toujours, les drogues récréatives font partie de l’univers distractif et sexuel des gays. Ce sont de puissantes drogues qui plongent ceux qui les consomment dans une euphorie totale, accélèrent leurs rythmes cardiaques et augmentent leurs libidos. On reconnaît là les effets d’une drogue légale et très célèbre en France : le Popper. Mais comme toute drogue, il est important de la consommer avec modération.

Les effets recherchés par l’usage du Popper

Le Popper que vous pouvez vous procurer sur poppers-boutique.com est le nom générique d’une drogue vasodilatatrice riche en nitrite d’alkyle qui dilate les vaisseaux sanguins. Pendant les soirées gays, de nombreuses personnes consomment cette drogue qui relaxe et amplifie le désir, la sensualité et prolonge les relations sexuelles. Elle provoque des sueurs subites et dilate l’anus des partenaires homosexuels, ce qui rend les pénétrations entre hommes moins douloureuses. Ajouté à cela, l’état euphorique contribue pour beaucoup dans les envolées et ébats sexuels gays. Généralement, les effets générés par la consommation du Popper sont brefs, mais assez pour faire vivre aux compagnons des moments de sensualité intenses. Les consommateurs ressentent également des bouffées vertigineuses et stimulantes pendant que leurs muscles lisses se détendent. Chez les LGTB, c’est une drogue qui facilite les relations sexuelles anales réceptives. Les inconditionnels du Popper peuvent organiser des soirées festives gays pour profiter des dernières nouveautés.

Les risques liés à une consommation abusive du Popper

La consommation du Popper présente, comme tout produit récréatif, des risques certains lorsqu’on en abuse ou lorsqu’on s’y prend mal. Les occasionnels, moins habitués au produit, peuvent ressentir des étourdissements, des brûlures aux narines, des irritations aux yeux. Les éternuements sont aussi fréquents chez les consommateurs réguliers, de même que les éruptions, les brûlures autour du nez ou de la bouche. Lorsqu’on en abuse, les dégâts sont parfois irréversibles. Certains se plaignent de cloisons nasales, d’autres de problèmes passagers d’érection. En inhalant à forte dose le Popper, les globules rouges sont fortement asphyxiés, entraînant une anémie sévère de même qu’une dépression respiratoire.

Quelques précautions à prendre

Le Popper est un vasodilatateur rapidement inflammable. Ceux qui seraient tentés de plonger une cigarette dans le flacon peuvent être victimes d’explosion. La notice des Popper recommande une utilisation en milieu aéré et sec. Il suffit d’ouvrir le flacon et de laisser sortir le gaz. Il est conseillé de le faire avec des amis ou connaissances qui peuvent vous secourir lorsque vous planez un peu trop longtemps. Vous ne devez pas non plus consommer du Popper avec de l’alcool. Il en est de même du mélange viagra Popper qui réduit à néant vos performances sexuelles. Il faut enfin éviter de consommer du Popper lorsqu’on est anxieux, déprimé, malade, lorsqu’on a des maux de tête ou lorsqu’on conduit son véhicule.





Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.