Le pape François s'excuse d'avoir utilisé des insultes homophobes lors d'un débat sur les prêtres homosexuels

Le pape François s'excuse d'avoir utilisé des insultes homophobes lors d'un débat sur les prêtres homosexuels

Le pape François a présenté ses excuses après avoir proféré des insultes homophobes lors d'une discussion à huis clos sur les prêtres homosexuels.

Des évêques anonymes ont déclaré aux médias italiens Corriere della Sera et aux quotidiens italiens La Repubblica que le pape avait invoqué un terme italien vulgaire lors de leur réunion de la semaine dernière, au cours de laquelle les responsables de l'Église débattaient de l'opportunité d'autoriser ou non les prêtres homosexuels dans le clergé.

Le pape François aurait été en désaccord avec leur inclusion, affirmant que même si l'Église devrait accueillir tout le monde, être gay et prêtre reviendrait à mener une double vie. Il a ensuite déclaré que les séminaires avaient déjà trop de « frociaggine », ce qui se traduit vaguement par « pédé ».

Les évêques se sont dits surpris de l'utilisation de ce mot par le Pape, affirmant à la fois qu'il s'agissait d'une « plaisanterie » et que François n'en connaissait pas le sens. Le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a publié une déclaration après les réactions négatives qui ont suivi, déclarant à l'Associated Press que François avait mis l'accent sur la sensibilisation LGBTQ+ en tant que pape et qu'il pensait qu'il y avait « de la place pour tout le monde » dans l'Église.

« Le pape n'a jamais eu l'intention d'offenser ou de s'exprimer en termes homophobes, et il présente ses excuses à ceux qui ont été offensés par l'utilisation d'un terme rapporté par d'autres », a déclaré Bruni.

François a souvent été perçu comme plus tolérant envers les catholiques LGBTQ+ que ses prédécesseurs. Interrogé par un journaliste en 2013 sur l'inclusion des prêtres homosexuels, il a répondu : « Si quelqu'un est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour juger ? Il a ensuite soutenu que l’Église devrait s’excuser auprès des personnes LGBTQ+ pour les avoir maltraitées.

Cependant, François n’a pas changé la doctrine de l’Église. Il a approuvé un document du Vatican en 2016 réaffirmant que « les personnes ayant des tendances homosexuelles » sont exclues des séminaires et du sacerdoce catholiques. Il a également récemment autorisé les prêtres à bénir les couples de même sexe, mais seulement si la bénédiction ne ressemble pas à un mariage et n'a pas lieu dans le cadre d'activités régulières de l'église.



Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.