Le foot se lance contre l’homophobie

Le foot se lance contre l’homophobie

Voilà un problème qui ne date pas d’hier, mais les autorités ont enfin décidé d’y consacrer quelques efforts pour mettre fin à ces pratiques d’un autre temps. La toute récente lutte de la ministre des Sports et de la Ligue de Football Professionnel dans les stades de foot contre les chants et les banderoles à caractère homophobe a beaucoup fait parler. Ce sont surtout les interruptions de match suite à des chants qui ont fait trembler tout le petit monde des supporters, les Ultras ayant considéré ces nouvelles sanctions comme une nouvelle chasse aux sorcières à leur encontre. Pourtant, cette bataille contre l’homophobie est plus que légitime et commence à porter ses fruits, dans le football et dans d’autres sports, même si celle-ci sera longue avant d’être gagnée.

Simple provocation ou homophobie latente ?

Pour ceux qui ne suivent pas l’actualité du foot, il faut savoir que cette nouvelle lutte arrive dans un contexte plus large de grande tension entre les groupes de supporters et la LFP, sur fond de nombreuses interdictions de déplacements et de sanctions financières à chaque fumigène. Du coup, les supporters prennent pour une agression supplémentaire à leur encontre cette soudaine sévérité des instances dirigeantes du football envers leurs chants. Pourtant, il est évident que ceux-ci n’ont rien à faire dans un stade, souvent rempli d’enfants, tout comme les cris de singes et les jets de banane n’existent presque plus alors qu’ils faisaient encore partie du « folklore » du football il y a 30 ans. Mais aucun combat ne s’est jamais gagné en un jour, et certaines victoires dans le monde du sport et du football ont déjà eu lieu.

Des sportifs ouvertement gays

Il existe ainsi de nombreux sports où l’homosexualité est bien accueillie, même si ceux-ci se retrouvent plutôt dans le sport féminin. Que ce soient Amélie Mauresmo dans le tennis, les basketteuses Elodie Godin et Naomi Hallman mariées ensemble, Alexandra Lacrabère dans le handball, ou même dans le football avec Megan Rapinoe, l’homosexualité est très bien acceptée dans les sports féminins. Côté hommes, on peut citer le nageur Ian Thorpe, le basketteur Jason Collins, le joueur de poker Jason Sommerville ou le plongeur Matthew Mitcham, et tous ces coming-outs ont été reçus avec bienveillance dans l’ensemble.

Dans le football français, la situation est plus mitigée puisque, en plus de 100 ans d’existence, un seul joueur de foot professionnel a osé avouer son homosexualité aux médias, et encore, plus de 20 ans après la fin de sa carrière. Olivier Rouyer, aujourd’hui consultant sur la chaîne L’Equipe, se retrouve pour l’instant bien seul.

Enfin des avancées

Pourtant, la lutte contre l’homophobie est en constant progrès, même dans le football. Très récemment, Olivier Giroud et Antoine Griezmann, deux des plus grandes stars de l’équipe de France, apportaient leur soutien à la cause LGBT, dans deux interviews séparés. Le fait que des icônes telles que ces deux joueurs parlent de l’homosexualité dans les vestiaires sans gêne et appellent à ce que les joueurs gays se déclarent et que ceux-ci soient acceptés par tous, aussi bien collègues que supporters, est déjà un grand pas en avant.

L’an passé, une autre initiative avait fait parler lors de la Journée Internationale de Lutte contre l’Homophobie, quand tous les capitaines de Ligue 1 avait accepté de porter un brassard arc-en-ciel pour afficher leur soutien. Ces petits pas sont cruciaux pour faire avancer notre cause, et l’étape suivante est logiquement la fin de ces chants insultants dans les stades. S’il faudra du temps pour y mettre fin, le fait d’avoir lancer le débat est déjà une victoire en soi. Il en revient désormais aux supporters de se poser les bonnes questions, et de faire valoir leur humanité et leur respect, deux des plus grandes valeurs du sport qui ne devraient jamais être bafouées.





Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fĂŞte!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.