Gabriel Attal met en garde l'extrême droite contre la montée au pouvoir après des élections législatives surprenantes

Gabriel Attal met en garde l'extrême droite contre la montée au pouvoir après des élections législatives surprenantes

Bien que les résultats ne soient pas aussi désastreux que les sondages le suggéraient, la coalition des partis centristes Ensemble dirigée par le Premier ministre sortant Gabriel Attal a subi une défaite écrasante lors des élections législatives anticipées de dimanche convoquées par le président Emmanuel Macron. France 24 signalé.

Dirigés par Marine Le Pen et Jordan Bardella, son protégé de 28 ans, le Rassemblement national (RN) et sa coalition de gauche ont recueilli 33% des voix. Le Nouveau Front populaire, une coalition de partis de gauche, est arrivé en deuxième position avec 28%, tandis qu'Ensemble n'a recueilli que 20% des suffrages exprimés et comptabilisés.

« L’extrême droite est en train de monter les marches du pouvoir. Jamais dans notre histoire le Parlement français n’a couru le risque d’être dominé par l’extrême droite », a averti M. Attal dans un communiqué lu devant les caméras dimanche soir. « Ce qu’il faut donc faire est clair : empêcher le Rassemblement national d’obtenir la majorité absolue au second tour, de dominer l’Assemblée nationale et, donc, de gouverner le pays avec les projets que nous connaissons. »

Attal a annoncé sa décision de retirer les candidats d'Ensemble arrivés à la troisième place ou à un rang inférieur, afin d'éviter un vote divisé qui pourrait donner la victoire au candidat du RN. Le Nouveau Front populaire a également annoncé qu'il retirerait les candidats qui n'auraient pas terminé à la deuxième place ou à un rang supérieur.

Attal a eu des mots durs pour le Nouveau Front populaire et le parti de gauche La France insoumise, affirmant que les élections ont prouvé que la coalition « ne sera pas en mesure d'obtenir une majorité absolue » et que la participation de La France insoumise à l'alliance « l'empêche d'être une alternative crédible au pouvoir ».

Le Pen et Bardella espéraient remporter une majorité de 289 sièges sur les 577 que compte l'Assemblée nationale, mais ils ont été loin d'atteindre cet objectif dimanche. Malgré ce revers, les partisans du RN jubilaient lorsque Le Pen a déclaré que « le bloc marcroniste a été pratiquement anéanti ». BBC signalé.

« J'ai pour objectif d'être Premier ministre pour tous les Français, si les Français nous donnent leurs voix », a déclaré Bardella à ces mêmes partisans.

Le prochain tour de scrutin aura lieu le 7 juillet, peu avant les Jeux olympiques d'été de Paris. Tous les partis vont se battre pour former de nouveaux blocs de vote qui assureront ou empêcheront une majorité absolue à la prochaine Assemblée nationale.



Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.