7 plus gros snobs LGBTQ+ aux Oscars de 2024

7 plus gros snobs LGBTQ+ aux Oscars de 2024

Une autre année, une autre série de camouflets majeurs aux Oscars…

Avec l’aimable autorisation d’IFC Films ; Vidéo principale ; Photos de l’équipe BT ; Photos de projecteur

Je ne vais pas mentir avec ces nominations aux Oscars – ou plutôt leur absence nous fait ressentir une sorte de sentiment.

La saison des récompenses est notre saison préférée, et même si ce fut un plaisir de voir certains de nos acteurs LGBTQ+ préférés de tous les temps comme Colman Domingo et Jodie Foster être reconnus lors de la récente annonce des nominations pour les prochains Oscars 2024, cela nous fait mal quand d’autres bien-aimés les talents et les titres queer ne reçoivent rien d’autre qu’un camouflet…

Faites défiler la page pour voir tous les principaux snobs du lot de nominations de cette année à la 96e cérémonie annuelle des Oscars, diffusée le dimanche 10 mars sur ABC.

« Nous tous, étrangers »

Le drame romantique gay le plus obsédant de 2023 a été exclu de plusieurs catégories dans lesquelles il était éligible, notamment la nomination du meilleur acteur pour notre acteur Andrew Scott, du meilleur acteur dans un second rôle pour Paul Mescal et du meilleur réalisateur pour notre scénariste-réalisateur Andrew Haigh.

« Étrange mode de vie »

Le court métrage de cow-boy sexy du scénariste-réalisateur Pedro Almodóvar, mettant en vedette Ethan Hawke et Pedro Pascal dans le rôle des amants perdus réunis, a été sélectionné dans la catégorie du meilleur court métrage d’action en direct, mais il n’a pas finalement obtenu cette nomination tant convoitée.

Todd Haynes, « Mai décembre »

François Duhamel / Avec l’aimable autorisation de Netflix

Bien que la comédie dramatique sauvage de Netflix ait été reconnue par l’Académie dans la catégorie du meilleur scénario original pour l’écrivain Samy Burch, notre réalisateur Todd Haynes n’a eu aucun amour pour son travail en dirigeant le film dans la catégorie du meilleur réalisateur.

« Brûlures de sel »

Bien que le dernier effort de réalisation viral d’Emerald Fennel ait fait le tour en ligne, il n’a pas reçu d’amour en ce qui concerne les nominations aux Oscars 2024. Nous pensions que Barry Keoghan, qui incarne le personnage principal queer et intrigant Oliver Quick, aurait au moins eu quelque chose !

« Monique »

L’un des camouflets les plus bouleversants, pas seulement aux Oscars, mais pendant TOUTE la saison des récompenses, a certainement été Monique, un drame qui suit une femme trans (jouée par Trace Lysette) qui renoue avec sa mère mourante (Patricia Clarkson) des années après avoir été reniée parce qu’elle était trans. La performance de Lysette était à couper le souffle et méritait QUELQUE CHOSE.

« La couleur pourpre »

Un favori du public et des critiques cette saison des récompenses, la nouvelle adaptation musicale de La couleur violette a également été étonnamment exclu de nombreuses catégories d’Oscar. Cette nouvelle version musicale du film a restauré la romance lesbienne du roman du même nom de 1982 que la version 1985 du film avait laissée de côté.

Dustin Lane Noir, « Rustin »

Même si l’acteur principal Colman Domingo a obtenu sa toute première nomination aux Oscars pour son rôle dans le rôle de Bayard Rustin, un important leader des droits civiques, le co-scénariste du film, Dustin Lance Black, qui a déjà remporté un Oscar pour son écriture Laitn’a pas obtenu son propre nom.



Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.