Hershii LiqCour-Jeté sur ce qu’elle a VRAIMENT ressenti à propos de la tournure Rate-A-Queen

Hershii LiqCour-Jeté sur ce qu’elle a VRAIMENT ressenti à propos de la tournure Rate-A-Queen

L’une des meilleures choses à propos du format de première divisée La course de dragsters de RuPaul a employé ces dernières années, c’est que cela donne aux fans la chance de mieux connaître les reines avant de commencer à s’enfuir.

D’une part, c’est incroyable, car cela nous donne la chance de tomber amoureux de toutes les reines et de ne pas manquer le charisme, le caractère unique, le courage et le talent qui leur ont valu une place dans la compétition. D’un autre côté, cela signifie aussi que cela fait encore plus mal lorsqu’on leur montre inévitablement la porte, comme ce fut le cas avec l’effervescent et charmant Hershii LiqCour-Jeté. Elle a peut-être été considérée comme la côtelette de porc de la saison 16 après avoir échoué à épater ses camarades reines dans Mother of All Balls, mais même avec seulement deux épisodes à l’écran, elle avait déjà commencé à conquérir le cœur du fandom.

Parlant avec PRIDE de son passage dans la série emblématique, Hershii a parlé de ses peurs, de ses regrets, de ses joies et de son soulagement face à la façon dont tout cela s’est déroulé. Elle partage également ce que l’expérience lui a appris sur elle-même – oh, et comment elle vraiment a ressenti la tournure Rate-A-Queen qui l’a amenée au fond, face à Geneva Karr (elle suggère qui, selon elle, y appartenait). Et elle se déchaîne sur le Snatch Game qu’on aurait pu avoir.

FIERTÉ: Course de dragsters Cela ressemble à un tel tourbillon entre le casting, le tournage, la révélation du casting, toute la presse et la série elle-même. Alors que vous réfléchissez à tout cela maintenant, que pensez-vous de votre passage dans la série ?

Hershii LiqCour-Jeté : J’aurais dû penser à ce foutu pantalon et dire que je l’avais fait. (Des rires)

Thé!

Non, je me suis bien amusé. C’était un rêve devenu réalité. J’ai en quelque sorte foiré mes cassettes, alors j’ai été choqué d’avoir reçu un appel. Mais c’était vraiment un rêve devenu réalité parce que c’était une opportunité que je pensais ne jamais avoir.

Quelle a été pour vous la partie la plus difficile et la plus personnellement gratifiante de tout cela ?

Je dirais que le plus difficile a été l’attente. Tout dans ce processus est littéralement un an d’attente, vous attendez d’entendre parler de votre audition, puis vous attendez que le spectacle commence, et vous attendez d’y arriver, puis vous attendez que ce soit terminé, alors vous attendez qu’il soit diffusé. C’est tellement d’attente. Cela a donc été la partie la plus difficile pour moi parce que je ressens de l’anxiété. Je pense que la meilleure partie, ce sont les interviews. Je n’avais pas réalisé à quel point j’interviewais bien. J’ai l’impression d’être vraiment doué pour les entretiens. Je m’amuse.

Votre énergie est grande. Je peux confirmer! Mais oui, j’imagine que l’attente serait brutale.

J’avais tellement peur, surtout sachant que mon placement était terminé après la fin du spectacle. Autrefois, selon les saisons, les premiers sortis n’étaient pas toujours traités au mieux. Mon objectif n’était pas seulement de montrer ma drag mais aussi d’avoir cette opportunité pour ma famille et mes enfants. À ce moment-là, j’ai eu l’impression d’être venu là et ce n’était pour rien. J’avais l’impression de l’avoir gâché. Je ne savais pas à quoi ça ressemblerait après ça. Je ne savais pas : « Est-ce que ça va empirer ? Est-ce que je ne vais pas encore gagner de l’argent ? Comment les gens vont-ils me percevoir ? Attendre de voir la perception était vraiment difficile pour moi.

Ouais, je comprends tout à fait ça, mais qu’en est-il maintenant ? Que pensez-vous de la façon dont tout cela s’est déroulé ?

Tout le monde m’aime, donc ça me fait me sentir beaucoup mieux. Tout le monde a vraiment vu mon cœur et a vu que j’étais authentique et tout ce que j’ai fait, et chaque pas que j’ai fait. Je n’essayais pas d’être une garce sans raison ou quoi que ce soit du genre. J’étais gentil avec tout le monde. Et cela s’est diffusé à la télévision. Et je suis heureux que tout le monde ait apprécié le temps passé pendant mon séjour.

Hershii, est-ce que tu sous-tweets quelqu’un en ce moment ?

Non! La télévision est la télévision, donc certaines personnes viennent jouer. Certaines personnes viennent jouer au jeu pour ce qu’il est. Ce n’était pas du tout mon objectif. Je pense que la personne que je pourrais sous-tweeter, je pense que c’était son objectif. Et elle fait de la télé. C’est pour cela qu’elle est venue faire là-bas. Je ne voulais pas faire de la télé comme ça. En ce qui concerne la télé-réalité, je suis attiré par les personnes authentiques qui vous racontent leur vraie vie et qui elles sont dans la vraie vie.

Je suis d’accord! J’ai l’impression que l’on peut toujours ressentir l’authenticité même à travers l’écran. Mais je veux revenir à quelque chose que vous avez dit. Vous avez mentionné que vous n’étiez pas seulement là pour vous-même, mais que vous représentiez également votre famille. En quoi pensez-vous que cela change les enjeux pour vous ?

Je suis la seule working girl de Los Angeles présente cette saison, donc j’avais l’impression d’avoir beaucoup de choses sur le dos. Et malheureusement, je pense que je me suis laissé envahir par cette pression. Vers la fin de ma course là-bas, je pense que c’est ce qui m’a fait céder. Je n’ai pas simplement pris une seconde pour profiter de l’expérience et simplement jouer et m’amuser. C’était toujours : « Je dois passer au tour suivant ». J’aurais aimé ne pas trop me concentrer là-dessus pendant mon séjour.

L’une des choses sur lesquelles vous pouvez toujours compter, c’est qu’il va y avoir des rebondissements, et cette saison, c’était le twist Rate-A-Queen. Qu’avez-vous ressenti et comment cela s’est déroulé ?

Le deuxième (Rupaul) l’a dit, j’ai dit : « Pourquoi ? Pourquoi Ru, pourquoi ? Je sais comment ces choses se passent. Quelqu’un va voter équitablement. Quelqu’un va voter pour ses amis. Quelqu’un va jouer un peu et il se peut alors qu’il y ait deux ou trois personnes authentiques. Et puis en plus… Je ne fais pas la même chose que Mhi’ya (Iman Le’Paig), Mhi’ya ne fait pas ce que je fais. Je ne fais pas ce que Saphira (Cristál) fait, etc. Donc c’est bizarre pour moi personnellement de juger la traînée des autres alors que je n’ai rien à leur offrir d’après mon jugement si cela a du sens. Ru a 200 000 $ à me donner ; bien sûr, je vais écouter tout ce que vous avez à dire. Ouais, c’était bizarre. Je n’ai pas aimé ça.

Ouais, et RuPaul propose des commentaires, des critiques et des conseils, alors que vous ne faisiez que juger.

Nous avons découvert qui a voté pour quoi quand vous le découvrirez. Nous regardions l’émission avec vous tous. Il y a eu quelques votes, je me suis dit : « Oh, vraiment, ma fille ? C’est ce que tu m’as mis ?

Y a-t-il des votes qui vous ont pris au dépourvu ?

Être honnête? Non, je dirais que mon groupe, à part Plane Jane, a voté assez équitablement. Parce que nous avons décidé en groupe d’inclure nos pistes dans l’ensemble. Je pense donc que mon groupe était plutôt juste. Ce que je dirai, c’est que lorsque tout le groupe s’est réuni, c’est quand j’ai eu l’impression que c’était un peu brouillon. J’aime utiliser le mot « fou-la-la ». Il y avait beaucoup de fous-la-la. Je pensais que les deux derniers auraient dû être Mirage And Morphine (Love Dion).

Vous avez mentionné avoir regardé l’émission, je suis curieux de savoir si quelque chose que vous avez appris sur vous-même ou que vous avez pleinement reconnu après l’avoir regardée à la télévision ?

Quand il s’agit de la traînée des autres, je me compare trop aux autres. J’apprécie la contribution de chacun pour amener là où je descends en quelque sorte. Tout le temps que j’étais là. Je me rabaissais un peu pour être franc avec toi. En y repensant, j’étais là pour concourir et j’étais aussi performant, sinon meilleur, que certaines des autres filles que je mettais au-dessus de moi-même. Et j’aurais aimé ne pas faire ça. J’aurais aimé avoir un peu plus confiance en moi pendant mon séjour.

Ouais, je comprends ça, surtout dans une telle cocotte-minute. Terminons par quelques questions amusantes. Tout d’abord, nous devons savoir qui alliez-vous jouer dans Snatch Game.

J’allais être soit Tyler Perry, soit George Washington.

Oh mon Dieu! George Washington! Nous avons été volés ! OK, je sais que tu es une femme mariée, mais tu as toujours des yeux. Alors, quel était selon vous le trade de la saison ?

Oh mon Dieu, aucun d’entre eux, ce sont tous des crottes de nez. (Rires) Mais si je devais choisir, je dirais Nymphia (Vent) et Mirage.

Ooh… très intéressant !



Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.