5 villes brésiliennes à la vie gay trépidante

5 villes brésiliennes à la vie gay trépidante

Brésil, nation magnifique et gigantesque dont l’accueil des habitants ainsi que ses nombreuses richesses historiques et culturelles en font un de mes pays préférés. Après avoir passé 2 mois à sillonner le pays de l’Amazone à Porto Alegre en passant par le Nord-este et l’état de Rio, je me suis rendu compte qu’il était dur de choisir une ville ou un endroit favori. Je vous propose tout de même cette sélection de 5 villes qui sortent du lot par le dynamisme de leur scène gay au Brésil, leur ouverture d’esprit et leur potentiel futur.

Recife

Recife est la capitale du nord-est, cette région du Brésil qui regroupe de nombreux états, possède de réelles spécificités culturelles ainsi que les plages parmi les plus belles du monde.

Recife est une grande ville moderne et à bien des égards elle rappelle Rio, notamment son quartier de Boa Viagem, le long de la plage. Le coin gay de la plage se trouve devant le Internacional Palace et n’a rien à envier à Rio !

Mais c’est pour son petit quartier gay de quelques bars et boîtes réunis à l’intersection de la Rua das Ninfas et Avenida Manoel Borba dans le centre que je vous recommande Recife. Le Conchittas bar vous accueillera dans un cadre décalé pour une bière et des rencontres hors du commun alors que la boîte Clube Metropole, vous permettra de danser toute la nuit et faire connaissance avec les chaleureux recifenses.

Rio De Janeiro

Même si mon idée était de sortir des sentiers battus et d’éviter le duo Sao/Rio j’ai tout de même choisi de faire figurer Rio dans cette liste. La plage d’Ipanema et son fameux secteur gay situé à proximité du poste de secours 9, en bas de la rua farme, est l’endroit immanquable pour croiser les plus beaux brésiliens et prendre un bain de soleil avec une bonne caïpirinha. La vie gay de Rio est articulée autour de la plage et en fait un lieu de rencontre génial. On y retrouve de nombreux drapeaux LGBT partout dans la ville. On délaisse le traditionnel bar pour la plage, c’est cette spécificité qui est la raison pour laquelle on retrouve Rio et non São Paulo dans ce classement. En effet la vie gay de São Paulo est beaucoup plus traditionnelle et conforme aux habitudes européennes.

Brasilia

La capitale brésilienne est l’une des ses villes en pleine essor avec une communauté gay dynamique et créative. Des évènements ont lieu toute la semaine comme au Velvet Club le mercredi. Le week-end on retrouve le Victoria Haus pour des évènements moins confidentiels ! Et s’il n’y a pas de plages dans cette ville de 50 ans, les espaces verts de la ville, conçus dès son origine, vous permettront de vous détendre et prendre le soleil et l’exploration des nombreux musées et monuments vous occupera plusieurs jours !

Retrouvez toutes les adresses et bons plans sur le site brésilien.

Salvador

La capitale de la Bahia, célèbre pour son carnaval est, comme sa voisine du nord Recife, localisée dans une région un peu plus traditionnelle. Cependant une scène gay vibrante existe et les multiples plages désertes aux alentours de la ville offrent de nombreuses opportunités de profiter du soleil et des garçons.

Le soir venu après vous être régalé de spécialités locales tel que le moqueca vous pourrez vous déhancher au San Sebastian qui propose une ambiance électro et une ambiance pop brésilienne.

Retrouvez toutes les adresses et bons plans sur le site brésilien.

Florianopolis

J’ai gardé le meilleur pour la fin : Florianopolis ou plutôt l’ilha Santa Catarina car la vie gay est dispersée sur cette petite île d’une taille similaire à Ibiza. D’ailleurs les analogies avec Ibiza peuvent être nombreuses, puisqu’il s’agit également d’un des lieux les plus cosmopolites et ouverts du Brésil, destination privilégiée des gays de tout le continent sud-américain en janvier et février. En effet, la plage Praia Mole où se rejoignent en journée tous les touristes gays est située sur la façade est de l’île. Un peu plus loin, la plage isolée Galheta permet le naturisme. Pour un pays qui compte autant de plages, celles autorisant le naturisme sont peu nombreuses, preuve d’un certain conservatisme. On peut se détendre au bar de la plage Bar Do Deca qui organise en saison quelques évènements et passe de la bonne musique électro. Dans la grande ville de Florianopolis, où on préférera éviter de séjourner (je vous recommande plus les hotels de l’est ou du nord de l’île), on retrouvera le Conca Club avec ses deux pistes rotatives et de la bonne musique électro.

Retrouvez toutes les adresses et bons plans sur le site brésilien.





Vous aimez ou pas cette Gay Pride?

Poursuivez votre Gay Pride en ajoutant votre commentaire!

Soyez de la fête!
Ajouter votre commentaire concernant cette Gay Pride!

Soyez le premier à débuter la conversation!.

Only registered users can comment.